Polyarthrite idiopathique du chien

Inflammation articulaire du chien, non septique et indépendante d’une maladie infectieuse dont l’étiologie est inconnue et dont la pathogénie ferrait intervenir un mécanisme immunologique. C’est la plus fréquente des arthrites immunologiques du chien. L’évolution se fait par poussées avec des cas frustes de douleur à la palpation ménagée des grosses articulations ou de la colonne vertébrale. Avec des cas sévères où les signes articulaires de l’inflammation deviennent très accusés durant les poussées thermiques.